European Apprenticeship Ambassadors

EUROPEAN APPRENTICESHIP AMBASSADORS

European Apprenticeship Ambassadors Réseau de centres de formation professionnelle pour un apprentissage européen reconnu 1er volet du projet pilote pour expérimenter la mobilité longue des apprentis Septembre 2016 – février 2018

European Apprenticeship Ambassadors est la dénomination d’un consortium qui réunit à date 33 centres de formations professionnelle, situés dans 10 pays différents de l’Union Européenne. Candidat retenu par la Commission européenne suite à l’appel à proposition de février 2016, les partenaires travaillent depuis plusieurs mois à la mise en œuvre d’actions de mobilité de 6 à 12 mois consécutifs et à la levée des obstacles pour dépasser ce cadre expérimental et pérenniser la mobilité longue des apprentis en Europe.

European Apprenticeship Ambassadors – Go Further Réseau de centres de formation professionnelle pour un apprentissage européen reconnu 2ème volet du projet pilote pour expérimenter la mobilité longue des apprentis Juillet 2017 – décembre 2018

European apprenticeship ambassadors – Go Further ! est la dénomination d’un consortium de 18 partenaires, situés dans 10 pays différents de l’Union Européenne. Candidat retenu par la Commission européenne suite à l’appel à proposition de février 2017, les partenaires de ce consortium travaillent dans la continuité des actions précédemment engagées sous le 1er volet : tester des schémas de mobilité de 6 à 12 mois consécutifs et lever les obstacles afférents.

En effet, fort de la dynamique de travail initiée dans le cadre du 1er projet pilote et du consortium EAA (cf. expérimentation EAA), 15 centres de formation ont décidé de poursuivre le projet pilote sur un deuxième volet sous l’appellation European Apprenticeship Ambassadors – Go Further ! Rejoints par 2 nouveaux centres de formation et un organisme intermédiaire non impliqués dans le consortium d’origine, ce consortium souhaite à travers cette nouvelle expérimentation aller plus loin dans leur démarche, en testant notamment des schémas de formation en alternance différents de ceux engagés sur le 1er volet (différents métiers, niveaux, rythmes, formation à distance, etc.) et en continuant à mobiliser les institutions parties prenantes à la mobilité longue des apprentis, dans tous les pays concernés, pour assurer la pérennité des actions engagées.