Mon journalZuzana

Apprenti Européen

Apprentie serveuse

De Nitra, Slovaquie

Étudie à Laval, France

Zuzana était apprentie serveuse au cours de l'année académique 2016-2017 au sein de du CFA des Villes de la Mayenne. Elle est restée au CFA VM pour passer son CAP Cuisine, au sein d’une classe composée d’apprentis français

vendredi 1 décembre 2017

Zuzana, apprentie serveuse en France

Zuzana était apprentie serveuse l’an dernier au bar-restaurant Le Cap Horn à Laval et au sein de la classe européenne du CFA des Villes de la Mayenne. Elle est restée au CFA VM pour passer son CAP Cuisine, mais au sein d’une classe composée d’apprentis français. Elle en a profité pour changer d’employeur, elle est au Quai 23, toujours à Laval.

 

Comment s’est passée ton année au CFA et en entreprise ?

L’intégration avec les autres apprentis européens s’est bien passée, même s’il a fallu un peu de temps au départ pour bien apprendre à se connaître. Nous sommes toujours en contact, d’ailleurs. Pendant les cours de pratique, nous étions avec des apprentis français, certains sont devenus des amis, et c’est pratique pour apprendre le français car ils ne parlent pas très bien anglais !

En entreprise, c’était très dur au départ, j’ai eu du mal à m’habituer à la façon de travailler dans l‘établissement, et au rythme de l’alternance. A chaque fois que je revenais au travail après une semaine au CFA, c’était très dur ! Mais mes collègues étaient très gentils et maintenant j’y retourne avec plaisir en tant que cliente !

 

Comment s’est déroulé l’examen ?

J’étais un peu stressée de ne pas bien comprendre les consignes, surtout en pratique, mais tout s’est bien passé ! J’ai eu des bonnes notes, même en sport ! On nous a proposé de passer l’examen du DELF, pendant l’année, j’ai accepté et j’ai obtenu mon DELF niveau A2.

 

Pourquoi tu as décidé de rester à Laval un an de plus ?

J’ai souhaité rester pour continuer de bien apprendre le français, mais aussi pour apprendre la cuisine. Je souhaite continuer à travailler en tant que serveuse plus tard, mais je veux profiter de l’opportunité d’apprendre la cuisine en France. J’ai aussi beaucoup d’amis français et je me plais bien à Laval.

 

Quels sont tes projets pour les prochaines années ?

Je souhaite continuer de voyager, découvrir d’autres pays d’Europe et pourquoi pas aller aussi sur les autres continents. C’est pour ça que j’aime travailler dans la restauration.

 

En quoi cette expérience te fait te sentir plus européenne ?

C’est vraiment bien de pouvoir apprendre un métier avec d’autres apprentis européens. A Noël, nous n’avons pas pu rentrer dans nos familles car il fallait travailler. Nous nous sommes retrouvés pour partager les spécialités de nos pays, c’était vraiment cool. Maintenant, j’ai des amis français, allemands, bulgares, ça n’aurait pas été le cas si j’étais restée en Slovaquie.

Je conseille vraiment aux autres jeunes de faire cette expérience !